Impact du numérique

La petite histoire du numérique, pionniers et pionnières, dates et faits marquants

Impact du numérique
histoire numérique code binaire

Le numérique, on en fait souvent toute une histoire 😉. C’est vrai que, parfois, nos problèmes d’informatique ou nos galères avec le digital nous donnent envie de prendre des vacances. Ceci étant dit, on pourrait aussi s’interroger sur le pourquoi du comment nous en sommes arrivés là. Et donc retracer rapidement l’histoire du numérique, ses pionniers et pionnières, au fil des dates et des faits.

Alors voici en quelques dates, les évènements historiques qui ont marqué la montée en puissance de la révolution numérique. Tout commence avec l’arrivée d’un nouveau système de numération, le système de numération binaire.

Le 17ème siècle – un homme célèbre, une date, un fait

1689 – Si Gottfried l’avait su!

Gottfried Leibniz, philosophe et mathématicien allemand, invente le système de numération binaire moderne, base du code binaire, utilisant deux symboles, le « 0 » et le « 1 ». Bien plus tard, ce code sera utilisé pour les méthodes de codage de données en informatique. Si Gottfried l’avait su!

histoire numérique code informatique binaire

Le 19ème siècle – pionniers, pionnière, dates et faits

1801 – La métier à tisser a de l’avenir

Mise au point du Métier Jacquard en France, première machine programmable par l’utilisation de cartes perforées, parfois considérée comme l’ancêtre de l’ordinateur. Et aussi une première « révolution numérique » ? Tant cette invention était vue comme une cause possible de chômage par les Canuts.

1842 –  Une femme, première programmeuse et comtesse de surcroit

Augusta Ada King, comtesse de Lovelace, invente le premier programme informatique. Elle a réussi cet exploit en travaillant sur la machine à calculer de Charles Babbage, ancêtre de l’ordinateur. Le langage de programmation Ada, ainsi dénommé bien plus tard en son honneur par une équipe de Bull, inspirera ensuite le langage Pascal. Si Ada l’avait su!

Le 20ème siècle – pionniers, dates et faits

1950 – Les débuts de l’intelligence artificielle

Alan Turing rédige son article le plus célèbre « Machine de calcul et intelligence », posant la première pierre de l’intelligence artificielle, un programme capable d’apprendre de son expérience. Alan était un authentique visionnaire quand il déclarait : « Je pense que, dans cinquante ans, il sera possible de programmer des ordinateurs avec une capacité de stockage de 10 puissance 9, et de les faire jouer si bien au jeu de l’imitation qu’un interrogateur moyen n’aura pas plus de 70 % de chances de faire une identification correcte après cinq minutes de questions ».

1972 – Arpanet, les prémices d’une toile.

Première démonstration officielle d’Arpanet aux Etats-Unis ancêtre d’Internet, qui permet d’interconnecter des ordinateurs de centres de recherches, d’universités et d’entreprises afin de partager des données et réduire les couts et doublons de recherche.

Par Yngvar — Travail personnel, based on notes and recollections from 1974, source Wikipedia

De 1989 à … – Internet !

1989 – Ou étiez-vous à cette époque ? Le chercheur britannique Tim Berners-Lee invente le World Wide Web dans le cadre de ses travaux au CERN, organisation européenne pour la recherche nucléaire. Son objectif était que des chercheurs du monde en entier puissent échanger des informations de manière instantanée. Il fait du www, l’interface permettant d’accéder à une collection de fichiers partagés.

1990 – Le nombre de fichiers et de serveurs augmentant, la recherche d’information se complexifie. Un premier moteur de recherche, prénommé Archie, est développé par Alan Emtage, un étudiant de l’Université McGill à Montréal.

1994 – Lancement de l’annuaire Web, Yahoo, créé par David Filo et Jerry Yang à l’université Stanford, Silicon Valley, Californie.

1995 – Le premier réseau social arrive sur Internet et ce n’est pas Facebook, qui n’arrive qu’en 2004, mais Classmates.com, créé par Randy Conrads pour rester en contact avec ses camarades de classe. Son modèle économique est la vente de registres des élèves.

1998 – Lancement du moteur de recherche Google par Larry Page et Serge Brin, deux anciens étudiants en informatique de Stanford. Conseillés par David Filo pour créer leur startup, ils se lancent « from scratch » dans un garage! Un modèle d’entrepreneuriat très répandu et hyper séduisant tant il demande peu de ressources financières, mais quand même beaucoup de temps et d’énergie 😉.

N.B. : à partir du vingtième siècle, de nombreuses sociétés d’équipement informatique ont vu le jour, mais cela, on le réserve pour un prochain article!

Le 21ème siècle – milliardaires, dates et faits

Dans les années 2000 et 2010, c’est l’avalanche des outils numériques.

2004 – Mark Zuckerberg crée Facebook, dont le modèle économique, comme celui de Google, est la vente de publicité basée sur la collecte de données produites par les internautes. Beaucoup d’acteurs majeurs maintenant dans le domaine du Social Digital Business naitront dans son sillage.

2007 – Apple lance le premier smartphone et ouvre aux internautes et aux entreprises du numérique, un nouveau champ des possibles en toute mobilité.

Depuis peu, nous assistons à une avalanche d’outils et d’applications numériques, toutes plus sophistiqués les uns que les autres et néanmoins conçus utiles pour nos usages professionnels ou personnels. Beaucoup de personnes s’en emparent sans trop de difficulté. D’autres perdent beaucoup de temps pour comprendre et s’approprier les nouveaux outils numériques. Pour ne plus perdre de temps, n’hésitez pas à :

Télétravail – Quatre pratiques numériques simples pour quatre fois moins de pollution

Bonnes pratiques numériques, Impact du numérique
reduire impact environnemental teletravail

Pourquoi s’intéresser à l’impact environnemental de nos usages numériques ? Car… Réduire son impact environnemental est une urgence! Et que le télétravail utilise beaucoup d’outils numériques.

Avec le confinement, le télétravail est devenu en peu de temps, l’organisation du travail la plus répandue. Encore aujourd’hui, nous privilégions le télétravail à domicile, encore appelé home office. Coté environnement, l’absence de déplacements domicile / travail ou professionnels a permis de réduire notre impact. Par contre, l’utilisation plus importante du numérique s’est traduite par une nouvelle forme de pollution.

En termes d’émission mondiale de gaz à effet de serre, on estime que le numérique représente 4% de ces émissions dont 47% seraient imputables à nos équipements. 

Source: Empreinte environnementale du numérique mondial, une étude GreenIT, 2019

Conscients de leur impact, NumiSchool et les experts Numi vous partagent leurs conseils pour réduire son impact environnemental en télétravail.

Nos conseils pour alléger notre impact environnemental en télétravail

  1. Quand vous êtes en visioconférence essayez d’éviter d’utiliser la vidéo : il faut savoir que le flux de données en audio consomment 1000 fois moins de bande passante que la vidéo. 
  2. Pour partager des documents, essayez de les placer sur un serveur local ou sur une boîte à partage plutôt que de les envoyer systématiquement par mail. 
  3. Désactiver les notifications automatiques inutiles car cela génère une surcharge des réseaux avec des flux importants de donnés.
  4. Fermer les pages internet inutilisées car les navigateurs rafraîchissent automatiquement les pages ouvertes

Ces mesures toutes simples permettraient de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre.

A vos claviers pour nous partager vos bonnes pratiques en réduction d’impact environnemental tout en télétravaillant.

Si vous rencontrez des difficultés pour mettre en place ces actions pour diminuer l’impact du numérique, n’hésitez pas à demander des conseils auprès de nos expert.e.s. Ils sont  .

Passer moins de temps à résoudre un problème informatique ou digital, est aussi une manière de réduire votre consommation énergétique. C’est maintenant possible en postant une annonce sur le site dès maintenant.

Le top 3 des soucis numériques du moment

Impact du numérique
Apprendre Excel formation en ligne

Nombreux sont les problèmes rencontrés dans nos pratiques numériques. Petits ou grands, ils nous freinent voire nous bloquent dans nos activités professionnelles ou personnelles. Quelque soit notre âge, notre éducation, notre expérience, nous sommes tous plus ou moins à l’aise avec un ou plusieurs usages numériques.

Mais au fait, qu’est-ce que le numérique dans notre article ?

Le numérique regroupe l’ensemble des activités informatiques, télécommunications (téléphone, radio, télévision, ordinateur) et Internet. que vous preniez une photo avec un appareil photo numérique ou que vous ayez un souci pour imprimer un document sur votre imprimante en WiFi, vous êtes pile au beau milieu de pratiques numériques.

Le top 3 des problématiques d’usages numériques rencontrées par les utilisateurs.

1. Créer un compte Facebook ou une page Facebook pro.

Arrivées parmi les premières demandes d’aides numériques sur notre site https://www.numiconsult.com//, les questions concernant l’utilisation des réseaux sociaux FaceBook, Instagram, LinkedIn, Twitter … à titre professionnel sont nombreuses.

« Il y a quelques mois, ma conjointe avait un compte Facebook en tant que micro entrepreneur. Son compte a été désactivé du jour au lendemain en disant qu’il y a une activité inhabituelle. J’aurais vraiment besoin d’aide pour qu’elle puisse avoir un nouveau compte qui reste actif. »

2. Savoir faire un tableau croisé dynamique et un graphique sur Excel.

L’utilisation des logiciels de bureautique est régulièrement une source de contrariété. De nombreux soucis numériques jalonnent nos pratiques de tableurs comme Excel, de la demande la plus simple comme insérer une colonne dans un tableau à la plus complexe comme créer une macro, en passant par faire un tableau croisé dynamique ou créer un graphique à partir d’un tableau de données.

3. Traiter des photos ou des vidéos, les transférer, les classer.

Les logiciels de traitements de photos ou de vidéos peuvent paraître complexes et la montagne du mode d’emploi juste imbuvable ou dans une langue que vous ne maîtrisez pas. Pour leur transfert, vos photos ou vidéos vous paraissent tout à coup des boulets à faire passer dans des tuyaux bien trop petits.

Pour tout souci numérique, le mieux serait de ne plus gaspiller votre temps. Avec NumiSchool, c’est possible! Échangez par Visio conférence ou téléphone avec un expert Numi.Déposez ici votre souci numérique et on s’occupe du reste!

Quel usager du numérique êtes-vous ?

Impact du numérique
Un expert en numérique vous aide à trouver une solution pour votre souci numérique

Illectronisme

Ou non maîtrise des outils numériques : Il concerne 17% de la population et est considéré comme un véritable handicap dans une numérisation croissante de la société. Selon l’INSEE, “1 personne sur 6 n’utilise pas internet et un usager sur 3 manque de compétences numériques de base”.

Un utilisateur = un profil

L’INSEE démontre que 38% des usagers manquent d’une compétence numérique dans l’un de ces domaines : 

  • la recherche d’information
  • la communication 
  • l’utilisation de logiciels 
  • la résolution de problème

On a tous en nous une ou plusieurs compétences numériques.

former aux nouveaux usages numériques

Illectronisme : Pourquoi c’est important ?

Dans un article du Figaro, 39% des français.e.s soulignait que le numérique était un facteur de renforcement des inégalités sociales. Ce qu’on comprend très bien quand on sait que la plupart des démarches administratives s’effectuent maintenant en ligne.

La question est de savoir si cette société numérique n’accroît pas les vulnérabilités sociales d’une partie de la population. Certaines aides sont uniquement accessibles en ligne, et privent alors certain.e.s français.e.s de leur éligibilité. La question se pose d’autant plus pendant cette période de crise sanitaire, où de nombreuses personnes se retrouvent en télétravail et les enfants/adolescents à faire cours devant un ordinateur.

Seulement ces jeunes personnes sont 5% a ne pas avoir d’ordinateurs chez eux et ce sont 10,1% de la population qui n’ont pas un internet de qualité minimale.

Finalement différents profils qui peuvent collaborer, mais ça, Numischool le savait déjà

A contrario, il y a des personnes qui se sentent très à l’aise avec le numérique et toutes ses fonctionnalités, soit parce que cela fait partie intégrante de leur vie professionnelle, soit parce qu’ils aiment l’utiliser pour des activités pendant leur temps libre. Peut-être vous reconnaissez-vous dans l’une ou l’autre de ces descriptions ou peut-être faites vous partie de la dernière catégorie : ceux.celles qui tâtonnent et qui se rendent compte que ça marche, ou ceux.celles qui ont des bases qui leur suffisent. 

Quelque soit là où vous vous positionnez, Numischool a été créé justement pour faciliter les échanges entre ces différents profils d’usagers et faciliter la montée en compétences sur le numérique.

N’hésitez pas à nous partager “quel utilisateur êtes-vous?” et à rejoindre la communauté des numis : en expert.e.s ou en novices !


Retrouver toutes nos rubriques👇

Actualités Aide personnalisée application Apprentissage numérique aînés Bonnes Pratiques Bons Plans chrome Comparatif Confinement contact crise sanitaire Culture numérique Dates importantes déconfinement Désinformation EHPAD entreprendre Entreprises extension Histoire du numérique illectronisme Impact environnemental Inclusion numérique inclusion sociale Infox Initiatives numériques inégalité laisser une trace les pionniers Maturité numérique mémoriser Outils numériques Problèmes informatiques profils projet à impact screencast Soucis numériques Sécurité numérique TechForGood Test Tanu traçage usage numérique usager Visioconférence

Sauvegarder le filtre
×
×